II Conférence sur la guerre de l'information

Nouvelles menaces du cyberespace pour la sécurité nationale italienne

Organisée à Rome en octobre 2010, la première conférence annuelle sur la guerre de l’information a réuni pour la première fois des représentants autorisés de toutes les composantes stratégiques du système national : institutions gouvernementales, forces armées, services de renseignement, forces de police, entreprises, institutions bancaires, universités et recherche scientifique. La conférence a été organisée dans le but d’analyser les cybermenaces, la sécurité nationale italienne et d’identifier les contre-mesures et les stratégies les plus efficaces pour protéger les infrastructures critiques.

La transformation dans le domaine des technologies de l’information et de la communication a engendré de nouveaux types de conflits et de nouvelles formes de menaces pour la sécurité des États et du système international. Les processus d’informatisation et d’interconnexion des services ont créé de nouvelles vulnérabilités et, par conséquent, de nouveaux types d’attaques.

La guerre de l’information se déroule dans le « non-espace » et n’a donc pas toujours des contours bien définis : l’ennemi est difficile à identifier et même la frontière entre la légalité et l’illégalité échappe parfois.

Si le cyberespace est un nouveau champ de bataille et de compétition géopolitique, il est nécessaire d’apporter une contribution innovante d’idées et de propositions utiles à l’élaboration d’une stratégie nationale italienne dans le domaine de la guerre de l’information, de la cyberdéfense et de l’intelligence des réseaux.

La conférence a été conçue par le Centre d’études stratégiques et internationales de l’Université de Florence (CSSI), le Link Campus University, le Centre d’études « Gino Germani » et l’Institut d’études prospectives (ISPRI), en accord avec Maglan Europe, une société internationale de premier plan spécialisée dans l’audit et le conseil en matière de défense de l’information civile, militaire et gouvernementale.