VIIe conférence sur la cyberguerre

Des cyberstratégies et technologies contre le terrorisme à l’IdO et à l’entreprise 4.0

La Conférence nationale sur la cyberguerre, qui en est à sa septième édition, a été divisée en deux éditions : celle de Rome, le 22 juin 2016, consacrée aux stratégies et technologies cybernétiques contre le terrorisme, et celle de Milan, le 24 octobre 2016, dédiée à l’internet des objets et à l’industrie 4.0.

Nos conférences mettent l’accent sur la préoccupation suivante : l’approche holistique de la sécurité nationale, tant au niveau strictement institutionnel que dans toutes ses composantes publiques ou privées. C’est pourquoi EUCACS (European Centre for Advanced Cyber Security) a été choisi.

Le Centre a pour mission de favoriser le développement de tables de travail dans le but de définir des stratégies et des tactiques, de concevoir des scénarios, de mener des recherches théoriques et pratiques, d’activer des observatoires et de mettre en œuvre des initiatives de formation.

L’événement de cette année a été promu par le Centre d’études stratégiques, internationales et entrepreneuriales (CSSII) de l’Université de Florence, l’Institut d’études prévisionnelles et de recherches internationales (ISPRI) et le Centre d’études de défense et de sécurité (CESTUDIS), et a été conçu en accord avec InTheCyber Group – un leader international en matière d’audit et de conseil dans le domaine de la défense de l’information.

Les éditions précédentes ont reçu la médaille du Président de la République et le patronage du Sénat de la République, de la Chambre des députés, du bureau du Premier ministre, du ministère des affaires étrangères, du ministère de la défense, du ministère de l’économie et des finances, du ministère de l’intérieur, du ministère du développement économique, du ministère de la santé, du ministère de l’administration publique et de l’innovation et de la police d’État.

La conférence a bénéficié de lacollaboration de Clusit (Association italienne pour la sécurité de l’information) et de Cersa (organisme de certification) et du parrainage de Trend Miero. Elle a été parrainée par la présidence du Conseil des ministres et le ministère de l’intérieur, ainsi que par la région de Lombardie et la municipalité de Milan.