XIII CONFÉRENCE SUR LA GUERRE CYBERNÉTIQUE

Politique intérieure et étrangère : vers une cyberdémocratie ?

Cette année encore, la 13e édition de la conférence nationale sur la cyberguerre s’est tenue sur le thème : « Politique intérieure et étrangère : vers la cyberocratie ?

A première partie a eu lieu le 9 juin 2022 dans l’impressionnante ancienne école de guerre aérienne, aujourd’hui l’Institut des sciences aéronautiques et militaires (ISMA) à Florence, et a mis en évidence les opportunités et les risques du changement profond que l’ère cybernétique apporte à la Res Publica, à sa gestion et à ses relations internationales.

La cyberocratie est une forme de gouvernement fondée sur l’utilisation efficace de l’information comme principe d’organisation de l’art de gouverner. À cet égard, la fonction administrative numérique joue un rôle clé, les technologies de l’information étant un outil pour la fourniture de services publics. C’est pourquoi le partenariat public-privé est une relation à double sens et pas seulement descendante.

L’objectif de cette première partie de la CAC était de réfléchir aux cyberproblèmes d’intérêt national et de servir de forum de discussion sur les solutions qui nécessitent une analyse multisectorielle approfondie.

La deuxième partie de la conférence a eu lieu à Milan, le 30 novembre 2022, au Pirelli Skyscraper.

Sous le thème « Les défis de la cybersécurité pour le secteur manufacturier », l’importance de la cybersécurité dans ce secteur a été présentée.

Le secteur manufacturier italien a fait preuve d’un dynamisme international distinctif dans la reprise post-pandémique, mais cet élan risque d’être annulé par l’inflation, la hausse des prix de l’énergie et les conflits internationaux, ainsi que compromis par les cyber-attaques. La cybersécurité du secteur de la production devient ainsi un facteur concurrentiel essentiel, qui contribue également à la compétitivité du système national et à sa sécurité nationale.

La Conférence nationale sur la cyberguerre (CWC) est promue depuis 2010 par le Centre d’études stratégiques, interactionnelles et entrepreneuriales (CSSII) de l’Université de Florence, le Centre européen pour la sécurité avancée (EUCACS), la Cyber Academy et est conçue en accord avec InTheCyber Group.