XIV CONFÉRENCE SUR LA GUERRE CYBERNÉTIQUE

L’avenir de l’ordre cybernétique italien à l’ère géopolitique du XXIe siècle

23 mars 2023

CASD – Centre des hautes études de défense

Rome

Le 23 mars 2023, à 9 heures, la première partie de la 14e conférence nationale sur la cyberguerre a été présentée.

L’événement de cette année avait pour thème principal l’avenir du cyber-ordre italien, abordé à l’ère géopolitique du 21e siècle. Un temps de partage et de discussion sur le thème de la défense.

Les thèmes ont été traités en tenant compte du cadre international actuel et prévisible et comprennent : le concept de défense active, les raisons de son activation, les questions techniques, juridiques (constitutionnelles et internationales) et géopolitiques qu’elle soulève, en particulier la question de l’attribution, la coordination souhaitable avec le système d’alliance occidental, la stratégie de guerre cognitive et de désinformation et les mesures actives, ainsi que les opérations secrètes.

Depuis 2010, la CWC (Cyber Warfare Conference) est un espace où de nombreux professionnels et autorités peuvent discuter et attirer l’attention de nombreux professionnels et autorités sur les sujets et questions les plus brûlants en matière de cybersécurité.

Dans cette 14e édition, nous nous concentrerons sur le sujet de la défense active, quand elle est activée, les questions et les causes liées à son activation et comment elle s’inscrit dans le contexte géopolitique actuel.

Toutes les conférences nationales sur la cyberguerre (CWC) sont organisées par le Centre d’études stratégiques, internationales et entrepreneuriales (CSSII) de l’Université de Florence, en accord avec le groupe In TheCyber, sous les auspices d’EUCACS – European Center for Advanced Cyber Security et avec la coopération d’organisations actives dans le domaine de la cyberguerre qui peuvent être trouvées à l’intérieur du site.

À PROPOS

PRÉSIDENT:

Ing. Paolo Lezzi (Vice-président exécutif d’EUCACS, PDG d’InTheCyber)

DIRECTEUR SCIENTIFIQUE:

Prof. Umberto Gori (Université émérite de Florence, président du CSSII et directeur de l’ISPRI)

CONSEILLERS SCIENTIFIQUES:

Michele Colajanni (Université de Modène et Reggio Emilia)

Adm. Sq. Ferdinando Sanfelice di Monteforte (Président du groupe de travail militaire du Comité atlantique italien, ancien représentant militaire de l’Italie auprès de l’OTAN et de la Commission européenne)

PREMIÈRE SESSION – PRÉSIDÉE PAR L’ENG. PAOLO LEZZI

M. Edmondo Cirielli (Vice-ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale)

Gén. D. Giovanni Gagliano (Chef VI Département Systèmes C4I et Transformation de l’état-major de la défense« Le rôle de la défense dans le domaine cybernétique« )

Préf. Bruno Frattasi (Directeur de l’Agence nationale de cybersécurité« La géopolitique du cyberespace : entre chaînes d’approvisionnement et nouvelles technologies« )

Préf. Alessandra Guidi (Directeur général adjoint du département du renseignement de sécurité« Cyber-renseignement : l’état de la menace et les perspectives d’avenir« )

Gén. D. Pasquale Angelosanto (Commandant du régiment d’opérations spéciales (ROS) des carabiniers« Countering Islamist Terrorism on the Web« )

Dr. Ivano Gabrielli (Directeur de la police des postes et des communications« Le rôle de l’application de la loi dans la cybersécurité intégrée« )

Avocat Stefano Mele (Partenaire Gianni e Origoni « Les aspects juridiques des mesures de renseignement des forces de l’ordre dans l’environnement cybernétique »)

Hon. Ettore Rosato (Secrétaire COPASIR « Cybersécurité, le rôle des services de renseignement et des actions d’application de la loi »)

DEUXIÈME SESSION – PRÉSIDÉE PAR LE PROF. MICHELE COLAJANNI, UNIVERSITÉ DE BOLOGNE, PRÉSIDENT DE L’EUCACS

Amb. Laura Carpini (Chef de l’unité pour la politique et la sécurité du cyberespace MAECI « Le rôle de la diplomatie dans l’accord sur le cyberespace de l’Italie »)

C.A. Giovanbattista Raimondi (Commandant adjoint pour les opérations en réseau (COR) « Développement des capacités cybernétiques de la défense à la lumière des scénarios cybernétiques récents »)

Mircea Geoană (Secrétaire général délégué de l’OTAN)

Min. Cons. Fabio Rugge (Représentant permanent adjoint auprès du Conseil atlantique, Senior Associate Research Fellow Cyber Security ISPI ‘Peace, crisis and conflict in the cyber domain : Italy’s role in the NATO’)

Giulio Sapelli (Fondazione Eni Enrico Mattei « Cycles et transitions technologiques dans un ordre international évoluant vers le désordre »)

Marco Lombardi (Directeur ITSTIME de l’Université Catholique « Géographies de l’espace cybernétique et de l’esprit numérique »)

TABLE RONDE – PRÉSIDÉE PAR L’ADM. SQ. FERDINANDO SANFELICE DI MONTEFORTE

Alberto Pagani (Université de Bologne)

Gabriele Carrer (journaliste de Formiche)

Général Mauro Obinu (fondateur de Humint Consulting)

Mario Caligiuri (Président de l’Italian Intelligence Society)