XIV CONFÉRENCE SUR LA GUERRE CYBERNÉTIQUE

L’avenir du cyber-ordre italien à l’ère géopolitique du 21e siècle.

Cette année, la 14e conférence nationale sur la guerre cybernétique s’est tenue sur le thème « Les futurs atouts cybernétiques de l’Italie dans l’ère géopolitique du 21e siècle ».

La première étape de l’ événement a eu lieu le 23 mars 2023 au CASD Centro Alti Studi per la Difesa – Palazzo Salviati, à Rome.

Lors de la première phase, intitulée « L’avenir de l’accord italien sur le cyberespace dans l’ère géopolitique du XXIe siècle », divers sujets ont été examinés en relation avec le contexte international actuel et futur. Les aspects examinés comprennent le concept de défense active, la justification de sa mise en œuvre et les questions techniques, juridiques (constitutionnelles et internationales) et géopolitiques qui y sont associées. Des thèmes tels que l’attribution, la coordination souhaitable avec le système d’alliance occidental, la guerre cognitive, la stratégie de désinformation et les mesures actives, ainsi que les opérations d’infiltration, ont notamment été abordés.

La deuxième partie de la conférence, qui s’est tenue le 5 décembre 2023 à Milan au Belvédère Jannacci – Grattacielo Pirelli, s’est concentrée sur le thème « Quelles actions entreprendre pour une cyberdéfense efficace après des décennies d’attaques ?

Au cours de ce débat, l’accent a été mis sur la persistance de la menace cybernétique pendant plusieurs décennies. Bien que les scénarios d’offensive n’aient pas changé radicalement, le nombre d’entreprises et d’institutions touchées avec succès reste élevé.

Cette phase a pour but d’étudier les causes sous-jacentes de l’incapacité de nombreuses réalités à se défendre de manière adéquate contre la cybermenace. La conférence a réuni des experts de l’industrie pour explorer quatre éléments cruciaux de cette question, à savoir le manque de sensibilisation aux cyberrisques parmi les cadres supérieurs, l’obsolescence des technologies déployées, l’insuffisance des budgets et la pénurie de personnel technique qualifié.

La Conférence nationale sur la cyberguerre (CWC) est promue depuis 2010 par le Centre d’études stratégiques, interactionnelles et entrepreneuriales (CSSII) de l’Université de Florence, le Centre européen pour la sécurité avancée (EUCACS), la Cyber Academy et est conçue en accord avec InTheCyber Group.